Tuesday, October 30, 2007

Où les choses coincent.

Marx et Engels ont magistralement montré le rôle progressiste et civilisateur de l'économie de marché (qu'ils assimilent au capitalisme), tout en indiquant que ce rôle positif cesserait quand ladite économie, poussant jusqu'au bout ses virtualités et les épuisant, se transformerait en son contraire et mourrait de ses propres contradictions. elle serait alors relayée par le socialisme scientifique, fondé sur sa négation et son dépassement.

En quelques dizaines d'années tout le monde se réclama du socialisme: Victor Hugo, Jaurès, et même le co-inventeur de l'économie néo-classique chère aux ultralibéraux, Léon Walras (le théoricien de l' "équilibre général" des marchés).

Après les analyse d'Hilferding, Rosa Luxembourg et Lénine, il devint évident pour l'ensemble du mouvement ouvrier organisé que l'économie de marché avait fait son temps, rempli sa misson historique: elle disparaîtrait avec le pouvoir des capitalistes financiers et impérialistes, avantageusement remplacée par le Plan d'Etat actionné par la dictature du prolétariat.

Nul besoin dès lors de distinguer l'économie de marché du capitalisme lancé à toute vapeur vers le précipice: l'un entraîne l'autre "dans les poubelles de l'histoire", et jetons gaiement "le bébé avac l'eau du bain". La messe est dite.

Un peu d'eau du bain a passé sous les ponts de la vieille Volga, qui se jette toujours dans la mer Caspienne (Maïakovski) ou ce qu'il en reste. Et derechef "ein Gespenst geht um in Europa", un spectre hante l'Europe, et c'est celui, non du communisme, mais du social-libéralisme. Caramba, encore raté, vieille taupe !
(à suivre)

5 Comments:

Anonymous nevrosia said...

Waouh ! Ben faut pas te chercher toi ! :-)
Comme ma connection internet est aussi rare qu'aléatoire, j'ai copié-collé tes dernières productions, je réfléchis à tout ça (il me faudra bien 3 vies :-) et je reviens vers toi si mister connection le veut bien !

30/10/07  
Anonymous melchior said...

Merci d'être venue faire un tour. Je ne sais pas trop dans quoi je m'embarque; ton opinion me sera précieuse (et tes objections surtout).

31/10/07  
Blogger Nevrosia said...

Je crois que nous ne sommes pas tous des spécialistes et je ne croule pas sous les certitudes, donc on va pouvoir discuter ;-) Mais à partir de demain, parce que d'habitude je réfléchis avec mes cuisses et là... :-D

1/11/07  
Anonymous PdE said...

(Désolé, j'ai essayé de vous écrire en appuyant sur le bouton enveloppe-flèche, en vain.)

Je suis PdE chez Swâmi. Je préfère passer ici pour dire que, moi ayant utilisé des mots d'apaisement avec Christine, il ne vous était pas nécessaire de remettre du charbon dans la chaudière, et que moi je n'en remettrai nulle part.

Bon, la prochaine fois, je demanderai à la Comtesse de Ségur d'écrire à ma place ;-)

Bàv,

PdE

4/11/07  
Anonymous melchior said...

@ PdE
Croyez bien que pour ma part je suis, de toutes façons, pour la paix dans les familles...
J'ai peur que la chère Comtesse n'ait pas le loisir de vous rendre ce petit service ni aucun autre.
Bien cordialement.
M.G-L

8/11/07  

Post a Comment

<< Home