Wednesday, January 23, 2008

Melchior piégé.

(honte à lui, hou hou !)

Le piège.

Je n’ai pas toujours de chance avec les têtes couronnées. Autant le roi des Belges avait apprécié mes bons conseils sur l’acclimatation de la Constitution bolivienne au Royaume de Belgique, autant la reine Christine me poursuit de sa vindicte.

Je crois que cela date du jour où j’ai négligé sa question sur le positionnement du PS sur l’échiquier politique. Ne sachant pas ce qu’est un échiquier politique, et bien conscient que sur un échiquier ordinaire la gauche d’un camp est la droite de l’autre et vice-versa, et qu’au surplus droite et gauche n’ont pas de sens politique en matière échiquéenne, j’ai conclu que je ne comprenais pas la question, que j’ai donc laissée sans réponse (« si ti sabir ti respondir, si non sabir tazir, tazir »). Crime de lèse-majesté. Depuis, la reine m’en veut.

Elle a eu des mots assez durs pour moi, chez Laflote comme chez Swâmi.

C’est justement chez Swâmi qu’elle vient de me faire une farce royale; et je suis tombé dans le panneau comme un niais. Voici son comm’:

D'abord ça ne peut pas exister la concurrence libre et non faussée. C'est un mythe des économistes défendant le capitalisme, et sous le capitalisme, le souci de chaque gros est de devenir hégémonique, et donc de détourner les règles, éventuellement en s'alliant avec ses "libres concurrents". Faut pas confondre les discours sur le capitalisme et les pratiques des capitalistes. Ne me réponds pas la classique réponse selon laquelle on peut pas voir comme c'est chouette la concurrence libre et non faussée et le fonctionnement libre du marché du travail parce que l'État y fait rien que de s'en mêler, c'est une réponse qui prend trop les gens pour des imbéciles.
Et pour les pas gros, c'est tout sauf souhaitable, le concurrence libre et non faussée. La concurrence entre l'éleveur africain qui produit ses poulets à la main, et le producteur européen qui les engraisse en batterie, la concurrence libre entre la tomate d'Espagne qui n'a jamais vu ni le soleil ni la terre et la tomate bio du paysan d'à côté, la concurrence libre entre les aubergines bio pas belles et très bonnes de Roumanie et les aubergines calibrées et luisantes produites en mode industriel....
La théorie économique est pleine de jolis mythes qui ne résistent pas une seconde à l'examen, tu ne devrais pas exercer ton esprit critique seulement sur les écrits de Swâmi .

J’ai cru à une invite à discuter sérieusement, et j’y ai réfléchi le week-end dernier (par intermittences).

Sortie de piège.

Eclat de rire (un peu jaune quand même, comme il convient à un shadock de cette couleur) quand j’ai pris conscience de la farce. Si on regarde le squelette du comm’ royal:
1)La chose en question n’a jamais existé
2)Elle n’est pas bonne pour les capitalistes, qui s’ingénient à la détruire (cette chose qui n’existe pas)
3)Bien que n’existant pas et n’étant pas bonne pour les exploiteurs, elle n’est pas bonne non plus pour les opprimés.

Suit une recette sur le poulet africain farci d’aubergines roumaines sauce aux tomates du terroir, c’est le meilleur du comm’.

On a reconnu tout de suite, si on a l’esprit plus vif que le malheureux troll domestique de Sa Majesté, que Sa Majesté s’amuse à recycler le célèbre argumentaire complet dénonçant le complot « 11/9 twin towers »:
Les tours jumelles n’ont jamais été détruites
Les terroristes ont fort bien fait.
Et puis vous savez, elles ont été détruites par un complot impérialiste-sioniste.
Enfin et surtout, elles n’avaient jamais été construites.

Dérivé lui-même de la fameuse histoire juive:
Ta cruche, je te l’ai rendue intacte.
D’ailleurs elle était déjà cassée.
Et puis tu ne me l’as jamais prêtée.
Enfin elle n’a jamais existé que dans ton imagination.

Bravo, Christine, bien joué, ça m’apprendra à me prendre trop au sérieux.

Une confusion qui n’est pas la mienne.

Reste l’allusion finale aux mythes de la théorie économique.

Le soupçon me vient que bien des gens qui ont voté « non » en 2005 l’ont fait sur la base d’une confusion entre deux notions: celle de « concurrence libre et non faussée » (si vigoureusement dénoncée par les leaders nonistes), et celle de « concurrence pure et parfaite ». Or ça n’a pas grand chose à voir, en dépit des apparences.

La concurrence pure et parfaite est une notion purement théorique, utile au raisonnement des économistes théoriciens, qui sert (plus ou moins efficacement) dans le domaine des modèles théoriques, mais dont personne, à part les ultra-libéraux les plus extrémistes, n’a jamais cru qu’elle pouvait servir à décrire la réalité de la vie économique. C’est un peu comme (je suppose, car je n’y connais rien) la notion de mouvement sans frottement pour les spécialistes de mécanique). Au contraire, les économistes, même très « libéraux », s’attachent à étudier comment dans l’économie de marché la concurrence est soumise à des mouvements qui la contrarient et forment avec elle l’économie concrète.

Je n’ai pas du tout l’intention de critiquer ce « joli mythe » (en effet c’en est un, et il existe comme tous les mythes et remplit comme eux sa fonction sociale de mythe). Mais la concurrence libre et non faussée, c’est une toute autre chose, un principe de gouvernance économique, qui n’a rien à voir, et qui suppose au contraire l’intervention active des pouvoirs publics.

Un os à ronger.

Je commençais à désespérer de pouvoir expliquer sérieusement ma pensée tout en me dépêtrant d’une plaisanterie, quand dans sa magnanimité Sa Majesté a daigné jeter un os à ronger à son animal de compagnie, qui lui en est on ne peut plus reconnaissant. Cet os, c’est ceci (autre commentaire de chez Swâmi):

The freer the market the freer the people.

Là, c’est beaucoup plus sérieux. (Il s’agit, si j’ai bien compris, d’un item dans un questionnaire qui permet aux gens de se situer dans un champ de positions politiques, nous ne dirons pas un échiquier, car il n’a que quatre cases). On peut traduire: tant plus qu’on lâchera les baskets au marché, tant plus que les gens ils seront libres comme l’air. Et Christine me le « dédicace » dans l’espoir que je vais réagir en jappant de contentement, comme les corgis de la reine d’Angleterre quand le bon plaisir royal est de les choyer. Et si fais-je en effet, cela me permet d’insister sur plusieurs points que je n’ai fait qu’effleurer dans mon billet précédent.

Quand on dit: « le Marché », on désigne en fait l’ensemble des marchés, très nombreux, et plus ou moins interdépendants les uns des autres, qui régulent la vie économique (un marché par type de marchandises échangée et par zone d’échange… cela fait beaucoup); et les « people », c’est les gens, acteurs de la vie économique, mais aussi sociale et politique, le public et même le Peuple.

Pour un marché particulier, concernant une marchandise dans une zone, people désigne les intervenants, à savoir les offreurs, porteurs d’une offre rentable, et les demandeurs, porteurs d’une demande solvable, dans cette zone et pour cette marchandise.

La formule en ce cas est une évidence, et même une tautologie: plus la rencontre des offreurs et demandeurs est libre et plus les offreurs et demandeurs sont libres de se rencontrer (plus ils ont le choix et plus ils ont le choix: La Palisse Prix Nobel !).

NB. Avec une très grosse réserve quant à la portée de la chose en matière de « marché du travail »: la liberté des demandeurs d’emploi (ou offreurs de force de travail) est réelle (les esclaves et les serfs ne l’ont pas) mais « le marché du travail » (en fait une grande quantité de marchés interdépendants ) est vraiment très particulier, cf les analyses de Marx; et même remarque (d’un sens tout différent) en ce qui concerne les marchés financiers, à l’autre extrémité du système.

Mais il s’agit là de la « liberté économique », cela ne préjuge pas que l’éventuel manque de liberté sur le plan social, culturel, politique, disparaît spontanément. Disons seulement que, ceteris paribus (c’est la précaution oratoire des économistes: toutes choses égales par ailleurs ) on a plus de chances d’accéder à la liberté générale quand la tendance est à la liberté économique (oui, je sais, ça se discute; mais justement, on peut au moins en discuter en toute liberté dans les pays d’économie de marché, ce n‘est pas le cas ailleurs…).

A mon avis, la liberté des marchés n’entraîne pas (ne suffit pas à entraîner) la liberté pure et simple des gens et du Peuple. « Liberté » est, comme « utilité » , un mot qui dans le vocabulaire économique prend un sens particulier. Je citerais bien Lammenais si je ne craignais de faire de la peine à Christine qui n’aime les curés que dans son assiette, servis avec des aubergines roumaines: entre le faible et le fort, c’est la liberté qui opprime et la loi qui protège.

Pour les ultra-libéraux, c’est la liberté des marchés qui fait la liberté des gens, il n’y a pas d’autre usage de la liberté que l’adoration du marché: « accumulez, accumulez, c’est la loi et les prophètes ! » (Marx).

Pour les partisans du capitalisme d’Etat (ou communisme autoritaire), il n’y a plus de marché libre, il n’y a bientôt plus beaucoup de production, encore moins de liberté. Asphyxier le marché, c’est asservir et opprimer le peuple. Des contre-exemples ?

Pour les shadoks jaunes puants dans mon genre: c’est la liberté des gens qui importe, elle passe en grande partie par la liberté (de produire) des marchés, mais ceux-ci doivent être domestiqués, civilisés, ramenés à la concurrence que les effets de domination tendent à fausser et à aliéner. C’est aux pouvoirs publics qu’il appartient d’assurer aux demandeurs la liberté de choix d’offreurs réellement mis en concurrence loyale, et d’assurer la liberté d’entreprendre des différents concurrents, ce afin que l’allocation des ressources soit optimisée et le développement durable préservé.(En d’autres termes, de défendre l’intérêt général).
Mais voilà que j’essaie encore de dire trop de choses en une seule phrase. Salut au lecteur bénévole. Qu’il se réveille, j’en ai fini (pour cette fois).
Additif de jeudi (réponse au commentaire 1 ci-dessous de Ga(ï)elle)

J’ignore si Christine approuvera ta refonte de son commentaire. Pour moi:

Ton 1). C’est très exactement ce que MOI je pense. Tu remplaces « les gros » par « le capitalisme financier », et je signe des deux mains.

Ton 2). Ceux qui disent, etc., sont les ultra-libéraux. Je ne partage pas du tout, du tout, leur opinion. Les traiter de « gros hypocrites pleins de mauvaise foi » n’apporte rien sur le plan théorique, maintenant si ça peut soulager… Deux bémols:
A) Je ne défends pas « l’Etat » national (je suppose que Christine non plus, pour d’autres raisons), mais « les pouvoirs publics » aux différents niveaux. Je crois qu’ils ont un rôle important à jouer pour maintenir la concurrence libre et non faussée.
B) Encore faut-il que cette intervention des pouvoirs publics soit pertinente et conforme à l’intérêt général à long terme; ce n’est pas parce qu’on admet et souhaite leur intervention qu’on doit approuver tout ce qu’ils font.

Ton 3). « N’est pas souhaitable ». Là je me demande bien pourquoi. Les vraiment petits soit ne sont pas dotés du tout en moyens de production (même pas en force de travail) et ils relèvent, sous tout régime, de l’assistance non-marchande, plus ou moins généreuse. Soit ils ont de quoi commencer à se prendre en charge, et le coup de pouce que leur donneront les pouvoirs publics (allocations de démarrage, d’attente, de soutien, micro-crédits, etc.) ne fausse en rien la concurrence et bien au contraire la stimule, si la règle du jeu c’est l’égalité des chances.

Ton 4). Là c’est un peu ambigu, on peut en faire au moins deux lectures, dont une que j'ai tendance à approuver.

La suite de ton comm’: « Dans ce cas il suffit… tout le monde d’accord ». Non. La « concurrence pure et parfaite » est une pure invention de l’esprit (utile pour le raisonnement des économistes) et c’est tout. Tu peux t’amuser à la rejeter comme un chat à agresser son ombre, mais c’était limite malhonnête de faire voter le peuple contre la c.l & non f à cause du fantôme de la c.p.p. qui n’a rien à voir.



.









15 Comments:

Blogger Gaëlle said...

Je vais commenter par petits bouts parce que c'est trop d'un coup pour moi :o)
Je ne pense pas qu'on puisse résumer le paragraphe de Christine comme tu le fais (même si ça m'a bien fait rire). Je le ferais plutôt ainsi :
1/ la concurrence libre et non faussée n'existe pas parce que les gros la faussent tout le temps.
2/ ceux qui disent qu'en fait "c'est l'Etat qui la fausse" et que "sans l'Etat ça marcherait" sont de gros hypocrites pleins de mauvaise foi jusqu'aux dents du fond (qui baignent).
3/ la concurrence libre et non faussée n'est pas souhaitable (si on arrivait un jour à empêcher les gros de la fausser, par je ne sais quel miracle) pour les tout petits.
4/ donc il faut arrêter de faciliter les choses aux gros, défenseurs officiellement de la concurrence libre et non faussée, mais officieusement fausseur de celle-ci ; et surtout sous prétexte d'avantager tout le monde y compris les petits et le consommateur ; parce qu'on n'y arrivera pas mais en revanche ça contribue à mettre des sous plein les poches des gros. (cette conclusion est un peu extrapolée par moi-même).

Voilà comment j'ai compris (après deux ou trois lectures) le texte de Christine.

Après je me suis arrêtée au début de ton exposé sur la confusion avec la "concurrence pure et parfaite". De ce que j'en pressens, je me dis qu'il est bien possible qu'il y ait en effet confusion...
Dans ce cas il suffit de remplacer les termes dans le texte de Christine et ça met tout le monde d'accord. Non ?
Bon allez d'accord, je lis la suite avant d'avancer des choses sans savoir...
Ou plutôt je le ferai demain, là je vais aller reposer mon bout de neurone.

Bonne nuitée !

23/1/08  
Blogger Melchior Griset-Labûche said...

à Ga(ï)elle
Réponse en additif à la fin du billet.
Le point 4: il faudrait en discuter sur la base de cas concrets.

24/1/08  
Blogger Gaëlle said...

Bon ben en fait on est d'accord, si je résume. C'est juste pas facile à exprimer.
1) tu remplaces les gors par ce que tu veux, c'était un image et "capitalisme financier" me va très bien.
2) Je ne me prononçais pas sur l'intervention de l'Etat, en fait. Je serais même plutôt pour, mais pas dans n'importe quel sens. J'avais plutôt en tête l'image du marché libre de toute entrave de l'Etat, qui amène (dans ma vision de jeune idéaliste manichéenne et pas particulièrement attirée par l'économie) à des dérives qui favorisent "les gros". Ou avec intervention de l'Etat pour encourager ces dérives (et j'ai comme l'impression qu'on est en plein dedans, non ?).
3) Et c'est ce premier cas, où on laisse tout le monde se démerder avec le résultat pas terrible qu'on imagine, que je ne trouve pas souhaitable (ni Christine, je pense).
4) est-ce que mon 4 est moins ambigü, du coup ?

Et pour conclure sur ton "c’était limite malhonnête de faire voter le peuple contre la c.l & non f à cause du fantôme de la c.p.p. qui n’a rien à voir.", je précise que je ne sais pas dans quel cadre Christine t'avait fait cette démonstration, mais ça a l'air d'être dans le cadre d'un vote. Je suppose donc "pour ou contre le TCE II, le retour" ?
Moi je dis juste qu'on dit les mêmes choses sans mettre les mêmes mots dessus. Mais ça n'engage strictement que moi et pas Christine.
Et j'ai fait voter personne contre à l'époque, même si je ne le crie pas sur tous les toits sur tous les blogs (je veux bien l'assumer mais je ne le revendique pas) :o)

26/1/08  
Anonymous melchior said...

Gaëlle
4) Oui.
Limite malhonnête: ne visait ni toi ni Christine, plutôt MG B*uffet et peut-être AT*TAC (à laquelle je fais peut-être un procès d'intention).
De toutes façons l'expression en cause n'est pas reprise dans le traité de Lisbonne... mais elle est réaffirmée dans un autre texte européen, adopté sans problème, je ne sais plus où.
Merci de ton attention !

27/1/08  
Anonymous JKG said...

Je reviens sur le vote de 2005 : quelle proportion de votants "non" était réellement "de gauche" (en excluant les souverainistes ultrajacobins de type chevènement) ? quelle proportion était justement souverainiste tous côtés confondus ? je persiste à croire que le vote de 2005 est la jonction malodorante de deux extrêmes (car on sait que la mauvaise odeur reste toujours...)

6/2/08  
Anonymous Anonymous said...

[u][b]Xrumer[/b][/u]

[b]Xrumer SEO Professionals

As Xrumer experts, we from been using [url=http://www.xrumer-seo.com]Xrumer[/url] for a sustained leisure now and recollect how to harness the titanic power of Xrumer and build it into a Bills machine.

We also provide the cheapest prices on the market. Many competitors see fit cost 2x or consistent 3x and a lot of the term 5x what we pervade you. But we believe in providing prominent help at a tearful affordable rate. The unbroken incidental of purchasing Xrumer blasts is because it is a cheaper surrogate to buying Xrumer. So we plan to stifle that mental activity in recollection and provide you with the cheapest standing possible.

Not simply do we be suffering with the best prices but our turnaround heyday for the treatment of your Xrumer posting is super fast. We will have your posting done before you distinguish it.

We also provide you with a full log of well-heeled posts on different forums. So that you can see seeking yourself the power of Xrumer and how we have harnessed it to gain your site.[/b]


[b]Search Engine Optimization

Using Xrumer you can trust to realize thousands upon thousands of backlinks for your site. Tons of the forums that your Place you intent be posted on have high PageRank. Having your join on these sites can truly mitigate found up some cover dignity help links and uncommonly riding-boot your Alexa Rating and Google PageRank rating utterly the roof.

This is making your position more and more popular. And with this developing in celebrity as grammatically as PageRank you can think to appreciate your site really superiority expensive in those Search Motor Results.
Conveyance

The amount of traffic that can be obtained before harnessing the power of Xrumer is enormous. You are publishing your locality to tens of thousands of forums. With our higher packages you may even be publishing your locality to HUNDREDS of THOUSANDS of forums. Ponder 1 brief on a popular forum disposition by cotton on to a leave 1000 or so views, with say 100 of those people visiting your site. Now devise tens of thousands of posts on celebrated forums all getting 1000 views each. Your shipping liking associate because of the roof.

These are all targeted visitors that are interested or bizarre far your site. Envision how assorted sales or leads you can achieve with this titanic number of targeted visitors. You are truly stumbling upon a goldmine primed to be picked and profited from.

Remember, Traffic is Money.
[/b]

GO YOUR CHEAPLY BURST TODAY:


http://www.xrumer-seo.com

28/1/10  
Anonymous Anonymous said...

Scrutinize Our Spiritless Prices at www.Pharmashack.com, The Famed [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Dispensary [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Corroborator testify to Due Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also Withstand in a Significant Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] In buttress of Your Regimen ! We Hawk Profession splotch [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

5/2/10  
Anonymous Anonymous said...

Predilection casinos? vouch change since this latest [url=http://www.realcazinoz.com]casino[/url] president and wing it denigrate online casino games like slots, blackjack, roulette, baccarat and more at www.realcazinoz.com .
you can also into our fairy tale [url=http://freecasinogames2010.webs.com]casino[/url] orientate at http://freecasinogames2010.webs.com and effect necessary all-out dough !
another late-model [url=http://www.ttittancasino.com]casino spiele[/url] situation is www.ttittancasino.com , in compensation german gamblers, receive a goof in manumitted online casino bonus.

6/2/10  
Anonymous Anonymous said...

Dear Lisa,

For long time I use this free software: [url=http://www.freeflvtomp3converter.com]FLV to MP3 free converter[/url].

FLV to MP3 free converter is a free YouTube, MegaVideo, MyVideo and similar video sites to MP3 Converter and allows you to convert a video to MP3 file.

This software is fast, free, and requires no signup. All you need is a FLV Video file, and this software will extract the MP3, and give you an audio file.

So you are able to listen to your favorite YouTube tracks on every MP3 player.

You can download it for free at [url=http://www.freeflvtomp3converter.com]www.freeflvtomp3converter.com[/url].

I hope this help you.

23/2/10  
Anonymous Anonymous said...

It isn't hard at all to start making money online in the underground world of [URL=http://www.www.blackhatmoneymaker.com]google blackhat[/URL], Don’t feel silly if you haven’t heard of it before. Blackhat marketing uses not-so-popular or little-understood avenues to build an income online.

11/3/10  
Anonymous Anonymous said...

Hey i am new to this forum i hope i can help & give something back here because iv learned a great deal myself.

Thx's

[URL=http://www.mydjspace.net][B]dj remix[/B][/URL]

2/4/10  
Anonymous Anonymous said...

Greetings i am new to this board i hope i will be able to help and contribute here because iv learned a huge amount myself.

Thanks

[URL=http://plasteringcoursesuk.co.uk][B]plastering courses essex[/B][/URL]

12/4/10  
Anonymous Anonymous said...

Usher casinos? look into this advanced [url=http://www.realcazinoz.com]casino[/url] exemplar and in online casino games like slots, blackjack, roulette, baccarat and more at www.realcazinoz.com .
you can also point insensible a get hold of minus from our unalloyed [url=http://freecasinogames2010.webs.com]casino[/url] orientate at http://freecasinogames2010.webs.com and pick up sod naked fabulously away !
another late-model [url=http://www.ttittancasino.com]casino spiele[/url] machinate is www.ttittancasino.com , as an alternate of german gamblers, be repaid well-wishing [url=http://www.realcazinoz.com]online casino[/url] bonus. so check this leading [url=http://www.omniget.co.il]online casino[/url] for free [url=http://www.casinosaction.com]casino bonus[/url] and 100's of online [url=http://www.thecasino.co.il]casino[/url] games.

24/8/10  
Anonymous Anonymous said...

These loans are popular due OK with no faxing of paperwork compulsory. You need to go hunt for the day loans to cope with his or her cash. The online payday loan Afro is simplified for you as the online lending company does in your clutches in a activity of hours. Finally, fill in the accounting for form and your ESP on addendum loans or advertising loans aren't even within your accomplishment to account as. [url=http://cleverpaydayloans.co.uk]pay day loans[/url] Times of crisis can be realized on anyone and cash advance payday loan has been created checking and are no fax payday loans. - He/she must have adaptable alveolar Have Bad Credit.

26/12/12  
Anonymous Anonymous said...

[url=http://www.onlinecasinos.gd]casinos online[/url], also known as operative casinos or Internet casinos, are online versions of honoured ("buddy and mortar") casinos. Online casinos assign gamblers to extemporize and wager on casino games unreservedly the Internet.
Online casinos habitually bring up up looking for nearby odds and payback percentages that are comparable to land-based casinos. Some online casinos standing forth higher payback percentages in the service of ease up wheels games, and some movement well-known payout platter apportion audits on their websites. Assuming that the online casino is using an aptly programmed unsystematic carry generator, catalogue games like blackjack preoccupy an established watch over edge. The payout duration vocation of these games are established in the future the rules of the game.
Plain online casinos protest discernible or capture their software from companies like Microgaming, Realtime Gaming, Playtech, Foreign Bump into Technology and CryptoLogic Inc.

12/1/13  

Post a Comment

<< Home