Wednesday, December 12, 2007

Pour excuser la lenteur de mes travaux.




Mes nombreux et fidèles lecteurs se demandent parfois ce que je fabrique, au lieu de travailler à mes élucubrations sur l’économie de marché, qu’ils attendent avec impatience, et qui avancent à pas de tortue.

Si on voulait bien me laisser travailler tranquille, l’avancée de ce monument de la pensée se ferait plus vite. Mais je suis continuellement interrompu pour des broutilles.

Tiens, l’autre jour, c’est le Roi des Belges qui m’a appelé en consultation au château de Laeken, longuement entretenu de la grave crise qui paralyse son royaume, et demandé conseil.

Après beaucoup de transpiration (les poêles belges sont très bons), un peu d’inspiration (l‘air belge est parfois très pur et dégage le cerveau), et beaucoup de dégustation (les chocolats royaux sont excellents), j’ai trouvé ce qu’il fallait faire.

J’ai mis sous les z’augustes z’yeux l’article premier du Projet de Constitution d’Evo Moralès:

« La Bolivie est un Etat unitaire plurinational communautaire social de droit, libre, décentralisé, autonomiste, indépendant, souverain, démocratique et interculturel. »
(voir Le Monde du 11.12.07, p: 7)

- Il suffit (lui dis-je) d’enlever « olivi » et d’écrire « elgiqu », et le tour est joué. En version flamande, ça devrait être encore plus beau.

Le Roi m’a regardé d’un drôle d’air, je trouve; mais il m’a remercié avec chaleur et reconduit jusqu’au perron:
- Je ne vous retiens pas, je sais que vous travaillez dur.

Hélas, si seulement c’était pour gagner plus.

PS. Sur les questions boliviennes et alentours, voir l’ouvrage de référence:
Boris Vian. Troubles dans les Andains. (Un peu ancien cependant).


4 Comments:

Anonymous Nevrosia said...

Excellent ! Il me semble qu'il en a oublié :-)

12/12/07  
Anonymous JKG said...

Je me suis fait encore doubler... Mais il doit être plus facile de discuter à Laeken qu'à l'Elysée, surtout si mal fréquenté ces derniers temps...

12/12/07  
Blogger Bellzouzou said...

Encore heureux que tu n'écrives pas plus vite, étant donné le temps qu'il me faut pour comprendre. Ou pas, d'ailleurs.

12/12/07  
Anonymous melchior said...

@ tous, et spécialement à Bellzouzou
Il paraît que Benoa prépare un "Melguior bour les nuls" en dix-sept "folumes"...

12/12/07  

Post a Comment

<< Home